:: Les régions :: Sinnoh :: Floraville :: Route 205 :: Les éoliennes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wallace #21.6

avatar
Wallace Triogm
Explorateur - Ecolier
Messages : 377
Pokedollards : 86075
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 17:57
Durant le quartier libre, Wallace s'était détendu. Il avait respirer si fort les embruns du nectar des fleurs qu'il s'en était donné mal à la tête. Une douleur qui par chance, ne perdura pas durant les heures qui suivirent. Alors qu'il avait Smash avec lui, le garçon avait sorti de sa poche un objet particulier. Il avait oublié de lui donner, mais tant qu'il y pensait, il préféra ne pas procrastiner. Tendant l'objet qui avait la forme d'une petite capsule, il la dégoupilla au contact de la peau rose et lisse de son Pokemon boule. Un léger "Pshit", et Smash ferma les yeux. Sa biologie internet avait été légèrement modifiée. Et voilà qu'à présent, le Pokemon serait capable d'effectuer une nouvelle technique. C'était la récompense qu'avait reçu le jeune homme lors de son stage au Centre Pokemon de Mauville. Jusqu'ici, il n'avait pas pensé à l'actionner au contact de son Rondoudou. Une fois utilisée, la capsule était à présent inutilisable. Un souci dont beaucoup de dresseurs se plaignaient. Les fabricants juraient qu'ils cherchaient un moyen de résoudre cet inconvénient. Mais nombreux se doutaient que c'était là un moyen de vendre encore et encore le même produit. Wallace plaça la capsule vide dans sa poche. Il prendrait soin de la jeter le moment venu.

"Tu fais quoi ?"

Fit une voix derrière son dos. Wallace se retourna, pour voir Agathe, la jeune fille rousse de son âge à qui il avait parlé la veille. Le garçon lui sourit, ravi de la voir.


"Je me détends."


"C'est ton Pokemon ? C'est toi le garçon avec le Rondoudou ?"

"Euh ... oui, je ne savais pas que c'était mon nom".

Répondit Wallace avec un soupçon de méfiance. Il avait fait de trop nombreuses fois l'objet de moqueries à ce sujet. Agathe lui sourit pour preuve de sa sincérité.

"Disons que souvent, les garçons ont un Rattata comme Pokemon. C'est original."

Wallace resta silencieux une seconde. Original. Ce n'était clairement pas une moquerie. Il se gratta le nez.

"Et toi, quel genre de Pokemon as-tu ? Pas un Fouinette ou un Evoli j'imagine."

Il la taquinait. Comme les garçons faisaient l'objet de réflexion sur le fait qu'ils avaient des Pokemon dit "de garçons", l'inverse était également vrai.

"Pire, j'ai un Snubull ..." Fit-elle en faussant un air de gêne. Elle sourit à nouveau : "Mais je l'adore, il est trop attendrissant."


Elle s'en moquait, et se moquait. Ce que Agathe aimait, c'était son Pokemon. Et pas son genre. Wallace lui sourit finalement avant de reprendre :

"Tu ne le sors pas ? Ce lieu est incroyable n'est-ce pas ?"

Agathe observa les environs. Puis rétorqua qu'elle n'aimait pas les champs de fleurs. Ca lui donnait mal à la tête, et ce qu'elle aimait, c'était la rocaille, la montagne, les chemins de randonnée. Elle n'en pouvait plus d'attendre que les accompagnateurs les emmènent se promener. Si c'était au programme.

"Il faudrait qu'on aille randonner un jour autour de Mauville."

Proposa Wallace. Agathe lui sourit. Elle attrapa l'une de ses tresses qu'elle avait soigneusement coiffée ce matin dans le bus. Elle lui répondit pas un "Pourquoi pas." Puis elle s'en alla. Mais avant cela, elle se rapprocha de Wallace, et lui baisa la joue.

"On se voit plus tard, d'accord ?"

Lui chuchota t'elle brièvement avant de s'éloigner. Cachant son propre visage légèrement rougie par la timidité. Elle venait d'utiliser tout son courage pour ce baiser fugace. Wallace la regarda s'éloigner, se tenant la joue pour s'assurer que c'était vrai. Il émit un léger sourire, ignorant Smash qui gonflait de jalousie. Elle même ne l'avait pas vu venir.

"Nous aussi on va devoir y aller non ?"


Smash ne dégonfla pas. Wallace l'ignora, et appela ses Pokemon à venir. Le garçon commença à sortir du champ de fleur. Il était suivi par Kiwi, et Smash qui ne supportait pas pour autant de laisser le garçon seul avec ce Tarsal. Le dresseur appela une seconde fois Crunchy, qui finit par sortir du champ. Il perdait sur son chemin toutes sortes d'objets. Wallace le laissa passer devant lui. Il y avait des baies et des fleurs mâchonnées au sol. Et une bouteille d'Anti-Gel. Il regarda son Pokemon, lui faisant un regard qui signifiait tout. Où était-il allé traîner encore ?

Pour la prochaine étape de la journée, les élèves furent amenés aux éoliennes. Alors qu'ils sortaient du mini-bus qui les avait amené jusqu'à ce lieu particulier, Agathe se rapprocha de nouveau de Wallace. Elle lui tendit la main discrètement. Wallace l'attrapa, ignorant le regard étonné ou moqueur de ses amis. Le garçon était légèrement intimidé, mais ravi également. Il n'avait pas ressenti cela depuis l'été dernier. Et ce sentiment d'excitation lui rappelait qu'il n'était encore qu'un adolescent en découverte de ses sens. Les éoliennes se situaient dans un creux au pied de la plus grande montagne de Sinnoh, le mont couronné. Le garçon était impressionné par ces gigantesques infrastructures qui tournaient au gré du vent. Le guide expliqua que grâce à l'énergie produite par ces objets, c'était l'intégralité de Sinnoh qui était chargé en énergie.

La visite extérieure fut bien plus intéressante que celle intérieure. Des scientifiques présentèrent de gigantesques dynamos qui accumulaient l'énergie produite dehors. Un discours fut fait sur les origines de la Centrale ainsi que sur la manière dont celle-ci avait évoluée au fil des ans. Le discours intéressa d'avantage les adultes que les adolescents qui avaient surtout apprécié le spectacle naturel. Néanmoins, quelques académiciens étaient intéressés par le fonctionnement de la centrale. Savoir comment l'énergie naturelle était convertie et partagée dans toute la région était fascinant. L'homme était capable de miracles quand il donnait du sien. Cette production d'électricité était non-polluante, et naturelle. Une vision moderne et écologique.

Après la visite, les élèves eurent l'occasion de profiter encore un peu de ce lieu inédit. Le vent soufflait fort, et Wallace serra Agathe contre lui, frottant son épaule pour la réchauffer. Un geste affectueux et réconfortant, cherchant à briser d'avantage la gêne entre ces deux jeunes qui n'étaient pas encore intimes. Ils firent le tour du site, sans pouvoir escalader les importants falaises pour observer les éoliennes de près, malheureusement. Les employés uniquement étaient autorisés à s'en approcher. Ou les rangers sensés inspecter les lieux par mesure de sécurité.

La visite achevée, les élèves retournèrent dans le minibus pour retourner à Floraville. Pour la soirée, ils devraient se coucher tôt, car le voyage jusqu'à la prochaine destination : Frimapic, serait long.

Modération SVP :
Utilisation du bus jusque Frimapic.
Fermeture du topic.

_________________
T CARD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cooky
Admin
Messages : 6926
Pokedollards : 870586
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 19:06
- 200 pkd
clos
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon d'Antan, retour aux origines :: Les régions :: Sinnoh :: Floraville :: Route 205 :: Les éoliennes-
Sauter vers: